Hopper_beetle
Hopper Beetle
Click here to play this game
topblog Ivoire blogs

23/08/2013

24 points pour mieux réussir en Marketing relationnel (MLM).

 

Le président américain Woodrow Wilson (1913/1921) déclara un jour : “Votre rôle en ce monde n’est pas seulement de gagner décemment votre vie. Votre responsabilité est d’aider les autres à mieux vivre, à poursuivre de plus grandes visions et à remplir leur esprit d’un profond sentiment d’espoir et d’un désir d’excellence. Vous êtes en ce monde pour l’enrichir. Si vous négligez votre rôle, vous finirez par appauvrir votre propre vie.”

 

Cet outils que j’ai voulu le plus complet possible à été créé bien sûr en m’inspirant des plus grands leaders, mais surtout à partir de mon vécu personnel.

J’espère qu’il vous sera d’une grande utilité.

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Beaucoup de gens arrivent au mlm avec l’espoir de faire rapidement fortune en travaillant peu.


Bien sûr, il est possible de construire un réseau qui, une fois créé, vous permet de gagner beaucoup d’argent et de réduire votre travail.

Mais je peux vous affirmer que créer votre réseau, et gagner beaucoup d’argent sans travailler est impossible.

Si on vous a parlé de grands leaders qui gagnent une fortune, c’est certainement vrai, mais si on vous a dit qu’ils n’ont pas beaucoup travaillé  pour développer les qualités qui leur ont permis d’en arriver là, on vous ment certainement. Mais cela ne veut pas dire qu’ils ont vécu une galère et du renoncer à vivre agréablement. L’art de ceux qui réussissent est justement de transformer le travail en plaisir et en joie.

Le secret de ceux qui gagnent n’est pas de se battre, mais de savoir transformer chaque étape en un plaisir et chaque difficulté en une leçon de vie qui les fait grandir. C’est un travail permanent, donc une joie permanente pour eux.

 

C’est cette façon de travailler que vous devez avoir pour objectif d’apprendre.

Alors deux solutions s’offrent à vous : fantasmer sur un rêve impossible (gagner une fortune sans travailler), ou remettre les pieds sur terre, regarder la réalité telle qu’elle est, apprendre à la maîtriser et à la transformer à votre goût. Cela ne se fait pas sans travail, mais cela peut et devrait être un plaisir.

Le MLM est un outil merveilleux, bien savoir l’utiliser est indispensable pour arriver à en tirer bonheur et abondance dans tous les domaines..

Voici quelques points importants qui pourront vous aider à ne pas faire partie des 95% des gens qui partent très enthousiastes et qui arrivent complétement découragés (et quelques fois ruinés).

*************************************************

1)  réussir en mlm demande du temps. Comme un jardinier sait que s’il sème des légumes, il ne pourra pas les récolter avant un certain temps, le réseauteur doit lui aussi savoir être patient, « biner » et « arroser » son jardin avant d’espérer avoir une récolte. En mlm on ne travaille pas pour les mois à venir, mais pour les années à venir.

 

*************************************************

2)  un réseau se construit sur la confiance, le respect et dans le temps. toute action à son retour. Celui qui donne beaucoup, recevra beaucoup, pour peu qu’il persévère. Tout non-respect des membres de son équipe se sait très vite et viendra casser la dynamique de création du réseau. Il faut quelques fois des mois ou des années pour qu’une personne rejoigne votre réseau, mais cette personne est souvent plus fidèle et autonome que celle qui vous rejoint trop vite et sans réfléchir.

*************************************************

3)  C’est en aidant les autres à devenir plus performant et à gagner plus d’argent qu’on en gagne plus nous-même. Celui qui pense en premier à remplir ses poches, va sans s’en rendre compte faire des actions qui vont nuire à son équipe et par retour de manivelles, lui nuire à lui-même. Mettre la réussite des autres en premier nous pousse à grandir sans arrêt pour mieux les aider.

*************************************************

4)  97% des personnes font du marketing relationnel comme travail complémentaire et non dans le but d’en faire une profession pour en vivre entièrement. Il faut le savoir et respecter cette démarche même si notre objectif final est d’en vivre.

*************************************************

5)  la période de transition de travail complémentaire à temps complet est la période la plus risquée de l’aventure. La majorité des personnes pensent que gagner autant qu’en étant salarié est suffisant pour se mettre à leur compte. Je ne vous conseille pas d’agir ainsi mais plutôt d’attendre de gagner au moins le double de votre salaire avant de faire la démarche. Lorsque vous êtes à votre compte, vous avez beaucoup de charges auxquelles vous n’avez pas pensées. De plus, il se passe des tas de choses dans la tête d’une personne qui se libère de son patron. Le désir d’indépendance est très fort et très sain en soi, mais pas forcément facile pour tout le monde, sachez-le. Vous allez être pris de désir de repos, vous l’avez bien mérité, cela fait des mois (années) que vous menez deux activités de front. De nouvelles activités vont vous prendre du temps (démarches, compta, etc…). Toutes ces choses risquent de faire diminuer votre chiffre d’affaire. Si vous vous mettez à votre compte trop tôt sans avoir prévu tout cela, vous risquez de rendre votre transition très difficile, voire de la rater.  Le but de se mettre à son compte est d’être plus heureux. Prenez vos précautions.

*************************************************

6)  Ne basez pas exclusivement votre affaire sur votre activité personnelle, votre affaire ne doit pas reposer exclusivement sur vous. C’est valable autant pour les « vendeurs » qui feront plus une activité qui se rapproche de la vente direct, qui doivent vendre beaucoup de produit, que pour les réseauteurs qui vont bâtir leur affaire en créant un grand réseau et en gagnant sur la formation donc sur le résultat de celui-ci. La vie est pleine de surprise et on a souvent vu des leaders gagnant très bien leur vie (5000€,10000€ ou plus) qui, suite à une maladie ou un problème dans leur vie se retrouvent sur la paille car, ils n’ont pu continuer à porter leur affaire comme ils le faisaient quand tout allait bien. Leurs revenus ont fondu comme neige au soleil  et leur réseau c’est dispersé car ils n’étaient plus assez présents pour le soutenir. Sans être pessimiste, sachez vous mettre à l’abri en déléguant, en formant, en rendant les autres autonomes, en vous diversifiant etc…Plus votre réseau sera autonome, plus il sera viable.

*************************************************

7)  lancez-vous dans le mlm en pensant que vous êtes seul responsable de ce qui vous arrive, que chaque difficulté est une perche que la vie vous tend pour mieux vous connaître et vous faire grandir. Rendre « les autres » responsable de vos échecs, ne vous fait pas grandir et il n’y a qu’en devenant plus grand, plus fort plus expérimenté, en développant de plus grandes qualités que vous deviendrez un véritable leader.

*************************************************

8)  Lorsque vous créez votre réseau, ne faites pas le travail pour vos filleuls, montrez leur comment ils peuvent apprendre. C’est comme donner des légumes à une personne ou lui apprendre comment il peut les cultiver lui-même. La première méthode rend l’autre dépendant de vous, la seconde le libère, le fait grandir et au final vous donne moins de travail.

 

*************************************************

9)  Surtout, définissez bien vos objectifs. C’est une des premières tâches que vous devez accomplir. Votre parrain doit vous aider à les rendre plus grands, plus beaux, plus créatifs, mais ce doit bien être les vôtres. Vous devez travailler sans cesse dessus, et également aider vos filleuls à les définir et à en comprendre l’importance. Se lancer dans une activité comme le mlm sans objectifs forts qui vous tiennent vraiment à cœur est comme partir à l’aventure une nuit sans lune, sans étoile et sans lampe de poche. L’objectif  peut également se comparer à la corde qui assure l’alpiniste lorsqu’il gravit une falaise. S’il est bien assuré, et qu’il tombe, il est vite rattrapé et peut reprendre son ascension ; s’il n’est pas assuré, il se fracasse en bas de la falaise.

*****************************************************************

10 Ne choisissez pas un objectif purement égoïste mais choisissez en un qui ai des répercussions utile aux autres. Bien sur votre objectif comportera des souhaits personnel comme une belle voiture, une maison, etc, mais n’oubliez pas les autres, n’oubliez pas de les aider à grandir. La vie est un miroir qui vous rend ce que vous donnez. Pensez à aider les autres et la vie fera en sorte que les autres vous aideront. De plus le fait de travailler pour un but utilitaire donne plus de courage et de force que de travailler pour un but égoïste. Cela vous parait peut-être trop moralisateur, mais c’est de la science, de la science quantique, c’est une réalité.

*************************************************

Regardez bien où vous vous engagez avant de partir à l’aventure : Curieusement, la majorité de ceux qui se lancent dans le mlm, le font sans réfléchir, juste parce que quelqu’un leur a dit que cette affaire-là était l’opportunité du siècle qui allait leur apporter la fortune. C’est une très mauvaise raison qui entrainé trop de monde vers l’échec. Le MLM est un métier. Tout métier s’apprend. Avant de vous associer à une société, étudiez les bases du métier et assurez-vous d’avoir un minimum de critères pour évaluer les soit disant « opportunités » qu’on vous présente. Ne vous lancez pas dans une activité dans laquelle vous mettez votre vie et votre avenir financier sans auparavant avoir mis toutes les chances de votre côté. Renseignez-vous auprès de ceux qui ont réussi et qui ont la capacité de ne pas se laisser guider par leurs intérêts personnels. Votre avenir en dépend.

 

 

Le « plus » de « créer-votre-abondance » :

12)  assurez-vous que vos filleuls ne perdent pas d’argent mais qu’ils en gagnent selon leurs objectifs. Vos filleuls vous font confiance. vous n’avez pas le droit de les décevoir. Lorsque vous créez votre réseau, vous devez être sûr de votre produit et votre de société, car non seulement vous êtes responsable de votre réussite, mais encore plus de celle de ceux que vous entraînez avec vous. Et n’oubliez-pas, plus vos filleuls gagnent de l’argent, plus vous allez

gagner. Vous avez donc tout intérêt à vraiment bien choisir l’entreprise et le produit avec lesquels vous allez travailler.

************************************************************************************

13)  Ce sont vos désirs et vos objectifs qui vont attirer à vous les bonnes choses, les bonnes personnes, les bonnes entreprises. Ayez des objectifs forts, grands et beaux et vous attirerez l’entreprise et le produit qui correspondra à vos désirs. Ce n’est pas de l’utopie, c’est réellement possible, mais pour cela il faut beaucoup travailler sur soi, sur ses objectifs et se remettre en question.

***********************************************************************************

14)  pendant que vous apprenez à vos filleuls à gagner de l’argent, faites les grandir. Faites en sorte qu’au-delà d’avoir gagné de l’argent grâce à vous, ils aient gagnés des qualités qui les aideront tout le temps dans leur vie de tous les jours et dans leur relation avec les autres. Faites grandir en eux le désir d’excellence.

*************************************************************************************

15)  faites très attention à l’autoship et à tous les frais récurrents auxquels vous devrez faire face une fois inscrit. La majorité de ceux qui échouent, échouent parce qu’ils n’ont pas réalisé qu’ils allaient devoir payer un autoship pendant des mois avant de rentabiliser leurs achats. Sachez que c’est l’autoship qui garantit que vos revenus seront réguliers lorsque vous aurez parrainés des distributeurs. Mais sachez aussi qu’avant d’avoir un nombre satisfaisant de distributeurs, vous allez devoir assumer le coût de cet autoship sans avoir de rentrées de revenus suffisantes pour vous rembourser les dépenses.

*************************************************************************************

16)  Ne vous lancez pas dans une société parce qu’on vous dit qu’elle est bien ou que c’est l’opportunité à saisir. Ne croyez personne et vérifiez par vous-même avant de vous inscrire dans une société.

*************************************************************************************

17)  formez-vous pour avoir de bons critères de jugement. Voici une liste nom exhaustives de points à regarder avec attention avant de vous lancer :

  • le produit (de qualité, renouvelable, capable d’intéresser un maximum de personnes, d’un prix équivalent s’il est de meilleure qualité que dans le commerce ou moins cher s’il est de qualité équivalente)
  • la formation et le système d’aide à la réussite de la société. (permet-il vraiment à tout le monde de réussir?) est-elle gratuite?, n’y a t’il pas des frais de « séminaires », « meeting », « rassemblement » auxquels vous êtes quasiment obligé d’aller si vous voulez réussir?
  • le plan de rémunération (il en existe plusieurs sortes et peuvent avantager soit les vendeurs soit les managers  soit les deux. Pour arriver à des revenus de 10000€, certaines sociétés nécessitent un réseau de 10 000 personnes, d’autres 400 personnes.  le travail n’est pas le même pour trouver 400 ou 10000 personnes.
  • le bon moment : (vendre des boites en plastique a été un extraordinaire moment quand une certaine société de boite en plastique s’est lancée. Je pense qu'aujourd’hui  ce produit sera plus difficile à vendre). Tenez compte aussi du bon moment pour vous.
  • Le contrat qui nous lie à l’entreprise. est-il clair?, le comprenez-vous ?, sinon faites-le vous expliquer en détail par quelqu’un de neutre et compétent.
  • L’éthique des dirigeants, leurs expériences et réussites passées, leur comportement et éthique vis-à-vis de leurs équipes etc.
  • Le coût de mise en route et d’autoship.
  • les compétences et l’éthique de la personne qui vous met en relation avec l’entreprise. Elle sera l’intermédiaire entre vous et l’entreprise (au moins au début), non seulement vous, mais vos filleuls devront pouvoir compter sur elle. Vous devez pouvoir lui faire entièrement confiance. Privilégiez ses qualités de cœur et son éthique. Si elle des lacunes techniques au niveau de la société ou du produit, c’est moins grave car chaque société à un support pour répondre à vos questions. Cette personne ne doit pas seulement vous permettre de devenir plus riche, mais surtout plus grand et plus autonome.
  • l’implantation dans la région où le pays (être au début d’une affaire est plus intéressant que d’être forcé de faire sa place dans un réseau déjà saturé)
  • le kit fournit à l’inscription (selon le cas)
  • le type de personne qui pourrait être intéressé pour devenir distributeur de cette affaire (est-ce que cela ne va intéresser peu ou énormément de personne?).
  • le prix que devra dépenser chaque distributeur et chaque client (plus ce prix sera élevé moins vous aurez besoin de distributeurs et de clients pour arriver à avoir un revenu convenable mais plus vous aurez du mal à les trouver. En plus si l’échec survient, il sera d’autant plus dur pour vous et vos distributeurs. Vous devez trouver le produit le mieux adapté.

*************************************************

18)  faites du développement personnel votre outil favori. Pour réaliser de grandes choses, il faut être grand. Devenir un grand leader est quelque chose qui s’acquiert en apprenant à se connaitre et en travaillant beaucoup sur soi. Vous transformer pour devenir créateur de votre vie est le seul moyen d’arriver très haut.

*************************************************

19)  Ne cherchez pas à vendre votre produit. Parlez-en simplement. Dites que vous l’utilisez et que vous en êtes vraiment très content pour telle et telle raison. Donnez envie aux autres de l’essayer, ne cherchez pas à le vendre. La majorité des personnes (vous le premier j’en suis sûr) n’aiment pas se sentir obligés d’acheter quelque chose sans qu’ils en aient émis la demande.

*************************************************************************************

20)  Vous devez être coachable. C’est le terme qu’on utilise dans notre jargon. Cela veut tout simplement dire que venir au marketing de réseau en croyant tout savoir vous ouvre direct la porte de l’échec. « Vous ignorez ce que vous ne savez pas » et vous avez donc beaucoup de choses à apprendre. Votre attitude d’ouverture et votre envie d’apprendre sera pour vous une véritable force qui vous mènera vers la réussite. Ce n’est pas quelque chose de spécifique au Marketing relationnel, c’est une loi de la vie. Les plus grands dans tous les domaines sont ceux qui sont d’éternels étudiants, ils n’arrêtent pas d’apprendre, ils ont compris que ce qu’ils ne savaient pas était plus grand que ce qu’ils savaient. Ils savent aussi s’émerveiller de chaque chose qu’ils voient et qu’ils apprennent. Soyez comme eux et vous grandirez.

*************************************************

21)  Faites attention à ce qu’on appelle le marché chaud ; c’est-à-dire vos proches, amis et famille (même si certains réseaux vous conseille de commencer par eux). Sachez que ce sont eux qui ont le plus peur que vous soyez en échec. Ils ne seront peut-être pas objectifs, S’ils vous recommandent la prudence, ils ont raison écoutez-les. Mais ils risquent aussi de détruire tous vos espoirs et vos projets. En résumé, je dirais soyez très doux et patient avec eux. Lorsque votre affaire marchera bien, ils seront enchantés d’y participer et vous diront « mais pourquoi ne nous en as-tu pas parlé avant ? ». Mais croyez-moi, c’est souvent mieux ainsi, gardez le marché chaud pour la fin, c’est-à-dire lorsque votre affaire marchera déjà bien, comme une cerise sur le gâteau.

*************************************************************************************

22)  N’allez pas à la chasse, allez à la pêche : Perso, je n’aime pas beaucoup ces deux expressions, mais ce sont celles utilisées dans notre métier. Elles représentent votre attitude vis-à-vis des gens que vous abordez pour leur proposer votre affaire. Les aborder en « chasseur » veut dire les aborder avec une volonté de les convaincre, de prendre le pouvoir sur eux, voire de les forcer a travailler avec vous. Dans cette attitude, l’autre ne compte pas pour ce qu’il est, mais juste comme un futur client ou distributeur. Aucun respect, ni considération ne sont présent dans cette attitude. Il le ressent et cela ne lui donne qu’une envie : vous fuir. Tandis que pour les aborder avec une attitude de « pêcheur », vous parlez de ce qui vous plait et vous passionne en disant que cela peut intéresser tout le monde, et que, vous recherchez des personnes désireuse de se faire un complément de salaire ou de partager votre aventure. Le fait de dire cela est comme un hameçon lancé devant la personne. Ensuite vous attendez. Si cette personne est intéressée, elle vous demandera plus de détails sinon, laisser la passer son chemin. Soit ce n’est pas pour elle, soit ce n’est pas le bon moment. De cette manière, elle se sent considérée et respectée et gardera une bonne opinion de votre attitude. C’est peut-être cela qui lui permettra, dans quelques temps, de vous rejoindre. De plus ces deux attitudes n’attirent pas les mêmes personnes dans votre affaire. Dans le premier cas, vous attirez des personnes dépendantes, passives, indéterminées. Dans le deuxièmes, des volontaires, autonomes, dynamiques etc. Lequel de ces deux types de personnes aimeriez-vous avoir dans votre équipe ?

*************************************************

23)  Travaillez avec votre temps, utilisez internet et tous les outils qu’il propose. Avec internet, le potentiel de personne à rencontrer est énorme et les gens se regroupent par centres d’intérêts. On utilise des moteurs de recherche en mettant des mots clés. Cela nous permet de rester plus facilement « pêcheur ». Ce qu’il faut c’est « être visible » sur internet. Pour cela il existe plein d’outils (page de capture, blog, site internet, articles sur sites spécialisés, forum, réseaux sociaux, etc….) tout cela permet de « lancer des hameçons » et d’attendre que les personnes intéressées les trouvent et vous contacte. (Ce sont les gens qui viennent à vous et croyez-moi, c’est beaucoup mieux ainsi).

*************************************************

24)  Votre affaire, c’est vous, ce n’est pas votre société : N’oubliez pas :  « Les gens aiment les gens » pas les sociétés. Bien sûr votre société est importante car si vous l’avez bien choisit, elle vous ressemble un peu. Mais c’est « vous » qui en parlez aux gens, et c’est « vous » que les gens doivent suivre plus que votre société. Alors montrez-vous tel que vous êtes et travaillez à devenir quelqu’un de bien pour que les autres aient envie de travailler avec vous.

 

Je terminerais en rappelant cette pensée du président américain Woodrow Wilson (1913/1921) qui déclara un jour : “Votre rôle en ce monde n’est pas seulement de gagner décemment votre vie. Votre responsabilité est d’aider les autres à mieux vivre, à poursuivre de plus grandes visions et à remplir leur esprit d’un profond sentiment d’espoir et d’un désir d’excellence. Vous êtes en ce monde pour l’enrichir. Si vous négligez votre rôle, vous finirez par appauvrir votre propre vie.”

Je trouve qu’elle résume parfaitement l’esprit du marketing relationnel tel qu’il devrait être.

Remerciements :

Ce document a pu être réalisé grâce à plusieurs personnes rencontrées tout au long de mon parcours en mlm. Je souhaite aujourd’hui leur dédier ce document.

Que ce soit des grands mentors réputés, rencontrés au travers de leurs écrits ou de leurs créations ou des leaders plus proches que j’ai eu le privilège de côtoyer, tous m’ont beaucoup appris et je leur en suis très reconnaissant.

Ce document est la synthèse de ce qu’ils m’ont tous appris et si je vous transmets ces 24 conseils, c’est surtout parce que je les ai testés et vérifiés comme étant justes et efficaces. Je suis donc persuadé qu’ils vous emmèneront plus prêt de votre réussite.

 

Jean-Marie

 

Suivez ces liens pour compléter votre formation personnelle. Si les liens ne marchent pas par un simple clique, veuillez les copier / coller dans votre navigateur.

1.REGARDEZ CETTE VIDÉO ( en cliquant sur le lien ci-dessous, ou copier/coller dans votre navigateur).

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 

2.DÉCOUVREZ LES GRAND DU mlm ET LEURS REVENUS RÉSIDUELS  PAR AN EN VISITANT CETTE PAGE.

http://www.businessforhome.org/2013/01/top-earners-hall-o...

 

 

23:12 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | | Pin it! |

Les commentaires sont fermés.